12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 09:10
Voici un titre bien accrocheur pour attirer le pèlerin !

Ne rêvez pas , le sujet ne sera pas croustillant bien au contraire car ce X aguicheur symbolise le Xe siècle et nous allons parler un peu d’art Roman.
Bon, avec ce préambule je viens de perdre 90% des lecteurs mais, tenace, je persiste pour une foi(s) dans le culturel.

On peut cliquer sur les images pour en profiter en grand mais il faut demander l'autorisation pour en faire usage , merci.

Le Rouergue fort pourvu en édifices religieux est traversé par la Via Piodensis. Rappelons que si le pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle a débuté au IXe siècle ce n'est qu'en 1987 que le Conseil de l'Europe a "officialisé" de manière arbitraire le tracé de ces chemins. L'intérêt économique est non négligeable car de nombreuses structures sont désormais en place. (Hébergement, transport de bagages, restauration* etc.)
*P.Dac préconise les oeufs mollets pour les marcheurs.

L'itinéraire Du Puy en Velay à Saint Jacques (GR65) rencontre un grand succès.
Pratiquement toute l’année, on croise toutes sortes de randonneurs. Des mystiques à l’air béat, des sportifs qui serrent les dents, d'autres qui mélangent les genres avec une petite plume dans les cheveux, ce sont les athlètes dévots à la fine aigrette. (Que Dieu me pardonne !).
Bref, plusieurs milliers de pèlerins habillés Quecha ballottent leur coquille tout en parsemant leur parcours de cailloux entassés au pied de chaque croix rencontrée. Souvent, de petits mots porteurs de prières ou des objets divers accompagnent ces cairns.

concrétion

 

Hélas, du fait de la fréquentation, d’autres cairns malodorants eux aussi accompagnés de papiers jalonnent ce chemin.

Bien, fermons cette parenthèse qui n'a pas été ouverte, et revenons à un peu plus de poésie comme disait Alfred:

concrétion

 

        C'était, dans la nuit brune,

Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.

(en entier) 

 

Je vais donc vous présenter le clocher de Saint Pierre de Bessuéjouls et passer du IXe au XIe siècle en laissant le X de coté.
L'église de ce village au pied des monts d'Aubrac est très fréquentée par les pèlerins.

concrétion

 

Au premier coup d’œil elle n’a pas une bien grande allure, mais son clocher du XIe siècle présente une particularité que l’on visitera un peu plus loin. Le reste de l'église date du XVIe et ne présente pas d'intérêt architectural particulier.
Concentrons-nous sur le clocher.
Erigé en pierre de grès rose, son aspect extérieur est austère et sa façade Sud possède des traces de modifications. Le seul décor est une arcature à 5 arcs dont celui central est trilobé. On peut y voir une influence maure.
Sous l'avancée du toit on découvre une belle série de modillons. Les deux avant-corps épaulant le clocher abritent des escaliers et, à l'étage, les collatéraux de la chapelle Saint- Michel.

      Coté Nord

concrétion

Coté Sud

concrétion

 

Sur la façade Sud, la voûte du porche du clocher a été murée, ce qui a permis de récupérer de l’espace à l’intérieur de l’église

 

porcheSud petit laterapetit

 

La grande particularité de ce clocher tient dans un petit trésor de l'art roman:
Deux escaliers étroits mènent à une chapelle aérienne de 6 mètres de coté qui contient de magnifiques sculptures.

concrétion

 

Un motif est très présent sous la forme géométrique d’entrelacs. Ce type de décor est caractéristique de l’art carolingien et il est étonnant de le voir côtoyer des ornementations de style roman.
C'est une particularité supplémentaire de cette chapelle consacrée à Saint Michel.
On peut consulter un article ici où , pages 395-396, il est question de ce clocher et des entrelacs.

 

L’autel possède une arcature avec l’élément central trilobé comme sur le décor extérieur du clocher.

concrétion

 

Les collatéraux sont séparés de la salle par des arcades soutenues par des colonnes aux chapiteaux richement décorés.

concrétion

 

Je suppose que ce genre de chapelle suspendue doit être assez rare. J'ai même entendu que ce clocher serait à l'origine un minaret ! (Si un lecteur a des infos, je suis preneur.)

 

Avant de reprendre votre bâton de pèlerin en carbone, vous pouvez continuer la visite en cliquant sur l'image suivante:

 

clic1

Bonne route et n'oubliez pas de refermer les clôtures en visitant la région

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
L'art Roman est important car il a bâti la chrétienté en France. De nombreuses églises solides et décoré ont amené les paysans dans un lieu plein de magie et d'illustration.
Beaucoup de ses églises ont été des refuges face aux pilleurs et mécréants, elles ont sécurité l'implantation des villages.
je suis fasciné par les 36000 communes de notre Royaume dont les maisons se blottissent à l'église. Et même si la révolution Française a donné de l'importance à la mairie, l'église est toujours là,
même si elles sont de plus en plus désertent.
Répondre
B


Certes preux chevallier. A ce propos si dans ta quête médiévale tu rencontres des gravures de motifs en "triple enceinte", je suis preneur.


http://lespierresdusonge.over-blog.com/


Bonnes fêtes



M
Je ne me souvenais pas que cette église était dédiée à St Michel.... la prochaine fois que j'y entrerai, j'irai y brûler un cierge à ce saint pour qu'il protège les photographes baguenaudeurs....
et leur famille !
Répondre
B


Je prefèrerai qu'on aille boire un coup



Présentation

  • : Le blog de baguenaudes
  • Le blog de baguenaudes
  • : Quelques photos prises pendant la recherche de lieux ou de moments un peu insolites. Ces photos ne sont pas libres de droits mais on peut demander :) .
  • Contact

Articles classés par catégories

Perdus ???

Pour retrouver

Glossaires

 

Cliquez sur l'image

Exploration

Vous trouverez ici un  diaporama d'une belle aventure souterraine réalisée par des copains.

retour-a-la-mine.jpg

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
.ob-section-images .ob-row-1-col img {margin:auto;display:block;width:auto;height:auto;max-width:100%;}